Le recul du trait de côte lié à l’érosion littorale

 
logo

Le recul du trait de côte est le déplacement vers l’intérieur des terres, de la limite entre le domaine marin et le domaine continental.

Généralement, c’est la conséquence d’une perte de matériaux sous l’effet de l’érosion marine naturelle, induite par les forces marines, combinée parfois à des actions continentales, ou d’une érosion générée ou accélérée par l’homme. En effet, la sur-fréquentation, l’extraction, les aménagements et ouvrages de protection, l’urbanisation proche du littoral entraînant des ruissellements de surface, la présence de réseaux… peuvent avoir des conséquences sur le littoral.

Tardinghen

 

< ---Tardinghen : Érosion d’une dune après la tempête XAVER (décembre 2013)

 

Groffliers : Érosion de la rive nord de la baie d’Authie --->

Groffliers

Direction Départementale des Territoires et de la Mer


Service de
l'Environnement
Gestion des risques


Adresse
100, avenue Winston Churchill
CS 10007 - 62022 ARRAS cedex

Tél : 03 21 22 99 20

Courriel
ddtm-sde-risques@pas-de-calais.gouv.fr


Actualités

PPRi de la Clarence

Une enquête publique s'est déroulée du 21 septembre au 28 octobre 2021.
 
 Les résultats de cette enquête sont consultables ici.


PPRi des pieds de coteaux

Une enquête publique s'est déroulée du 28 septembre au 4 novembre 2021.
 
 Les résultats de cette enquête sont consultables ici .

 


Étude de détermination des aléas inondation sur le bassin versant de la Souchez.

octobre 2020

 


Le fonds de prévention des risques naturels majeurs dit "Fonds Barnier"

mars 2020