Actualités

Nouvelle souche de la covid-19 : Nouvelles modalités des contrôles sanitaires venant du Royaume-Uni

 
 
Nouvelle souche de la covid-19 : Nouvelles modalités des contrôles sanitaires venant du Royaume-Uni

 

Un accord concernant les modalités de passage des conducteurs routiers de la frontière depuis le Royaume-Uni a été conclu entre la France et la Grande-Bretagne. Cet accord permet de limiter les risques de propagation du virus variant de la Covid-19 tout en prenant en compte les spécificités de l’activité des routiers.

En raison du développement très rapide au Royaume-Uni du variant du virus SARS-CoV-2, les autorités françaises avaient décidé de suspendre totalement, pour 48 heures, le dimanche 20 décembre à minuit, les circulations de personnes entre le Royaume-Uni et la France. Cette mesure a également concerné les conducteurs routiers.

Après discussion avec la Commission européenne et les autres États membres ainsi que des échanges les autorités britanniques, le Gouvernement a décidé de rétablir en partie les flux, en prévoyant une obligation de présentation de test PCR datant de moins de 72 heures, ou à défaut de test antigénique dont la liste est validée par le ministère français chargé de la santé en fonction de leur sensibilité au virus variant.

S’agissant des conducteurs routiers, qu’ils soient français ou étrangers, le ministre chargé des Transports et son homologue britannique se sont accordés sur le fait que des tests antigéniques puissent être réalisés sur des sites dédiés mis en place par les autorités britanniques.

Les conducteurs pourront ainsi rapidement disposer du résultat et embarquer vers la France dès lors que le test sera négatif. Pour les conducteurs qui seraient confirmés positifs, il pourra être procédé à un test PCR pour confirmer ou infirmer le résultat. S’il est confirmé que le conducteur est atteint du coronavirus, il devra respecter un isolement de 10 jours sur le sol britannique à partir du résultat du premier test. Dans ce cas, les autorités britanniques organiseront les conditions d’hébergement pendant cette période à l’issue de laquelle le conducteur pourra revenir en France.

Différents sites de test sont mis en place afin d’assurer le rétablissement des circulations pour que le plus grand nombre de conducteurs puissent rentrer passer les fêtes de Noël avec leur famille. Les autorités françaises et britanniques sont totalement mobilisées pour cet objectif.