Actualités

Bilan du dispositif de sécurité du Main Square Festival 2018 à Arras

 
 
Bilan du dispositif de sécurité du Main Square Festival 2018 à Arras

Consultez le bilan du dispositif de sécurité mis en place durant ces trois jours.

L’édition 2018 du Main Square Festival d’Arras du 6 au 8 juillet a enregistré, sur les 3 jours, 101 990 entrées.

Aucun incident sérieux n'est venu perturber ce festival, grâce à un dispositif exceptionnel mis en place par l'organisateur, l'État et la commune d'Arras pour garantir la sécurité des festivaliers.

▪ Bilan des services de secours :

Au total, sur les 3 jours de festivals, 814 festivaliers ont été pris en charge par les secouristes de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme. 219 d'entre eux ont fait l'objet d'une prise en charge médicale, dont 22 ont été évacués vers les centres hospitaliers d’Arras et de Lens pour des blessures légères ou des malaises. Une seule urgence absolue a nécessité une évacuation.

Les festivaliers ont essentiellement souffert de la chaleur, et de piqûres d’insectes. Mais la situation a été dans l’ensemble maîtrisée.

▪ Bilan des services de police :

Seules 9 interpellations ont été effectuées lors du festival :

- 2 pour infraction à la législation sur les stupéfiants,

- 1 pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique, défaut de permis de conduire,

- 1 pour tentative de vol de porte-feuilles,

- 1 pour outrage et conduite malgré une annulation de permis de conduire, défaut d’assurance et de contrôle technique,

- 1 pour défaut de permis, défaut d’assurance, défaut de plaques, conduite malgré une immobilisation de véhicule,

- 3 cas d’ivresse publique et manifeste.

Trois plaintes ont été enregistrées pour des vols de téléphones portables et une pour vol d’argent. Ces faits font l'objet d'une enquête des services de police pour retrouver les auteurs. 

▪ Rappel du dispositif de sécurité et de secours mis en place

 Le dispositif de sécurité

Une société privée de sécurité a assuré la sécurité dans l’enceinte de la citadelle pour le compte de l’organisateur. 200 agents de sécurité ont été mobilisés chaque jour. La ville d’Arras a mobilisé également sa police municipale.

Les services de police nationale ont été également présents pour assurer la sécurité de cet événement avec un dispositif exceptionnel de 200 policiers, dont un escadron de gendarmerie.

Des militaires ont été déployés pour la surveillance générale dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Une brigade équestre (composée de 4 cavaliers) était présente.

Les équipes cynophiles du service de déminage ont également été déployées.

 Le dispositif de secours

La Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme a déployé un dispositif de secours avec 70 secouristes disposés dans 4 postes de secours différents.

Parallèlement à ce dispositif de secours, un infirmier du SAMU Service d'aide médicale urgente 62 était présent dès jeudi sur le camping et des personnels du SAMU Service d'aide médicale urgente 62 étaient répartis au sein du PCO, des trois infirmeries (une principale et deux satellites) et de l’équipe volante.

Une vingtaine d’agents du SDIS Service départemental d'incendie et de secours 62 ont également été déployés sur le site, en renfort, tout au long du festival.

 La coordination des services de sécurité et de secours

Durant les trois jours du festival, un poste de Commandement sécurité installé au sein de l’enceinte de la Citadelle d’Arras a été activé.

Regroupant l’organisateur, la société privée de sécurité, la Communauté Urbaine d’Arras, la ville d’Arras, les services de la Préfecture, la Direction Départementale de la Sécurité Publique, le SAMU, le SDIS, mais aussi la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, ce PC sécurité était chargé de coordonner l’action de sécurité et de secours de l’ensemble des services privés et publics dans, et à l’extérieur de l’enceinte du Main Square Festival.

Fabien SUDRY, préfet du Pas-de-Calais, tient à saluer la mobilisation de l’ensemble des services qui ont largement contribué à la réussite de ce festival. Il se félicite de la bonne coordination avec l’organisateur Live Nation France Festivals, la Communauté Urbaine d’Arras et la ville d’Arras.