Actualités

Bilan du Main Square Festival 2019

 
 
Bilan du Main Square Festival 2019

L’édition 2019 du Main Square Festival d’Arras du 5 au 7 juillet a enregistré, sur les 3 jours, 115 731 entrées.

Fabien SUDRY, préfet du Pas-de-Calais, tient à saluer la très forte mobilisation de l’ensemble des services qui ont largement contribué à la réussite de ce festival. Il se félicite de l’excellente coordination avec l’organisateur Live Nation France Festivals, la Communauté Urbaine d’Arras et la ville d’Arras.

Sous l’autorité d’un directeur des opérations, un Centre Opérationnel Départemental (COD), installé à la Citadelle d’Arras, a été chargé de coordonner l’action de sécurité et de secours de l’ensemble des services privés et publics, à l’intérieur et à l’extérieur de l’enceinte du Main Square Festival.

L’organisateur, la société privée de sécurité Athena, la Communauté Urbaine d’Arras, la ville d’Arras, les services de la Préfecture, la Direction Départementale de la Sécurité Publique, l’opération Sentinelle, la gendarmerie, les CRS, le SAMU, le SDIS Service départemental d'incendie et de secours et la Croix-Rouge y étaient présents.

Aucun incident sérieux n'est venu perturber ce festival, grâce à un dispositif exceptionnel mis en place pour garantir la sécurité des festivaliers.

Bilan des services de secours :

Au total, sur les 3 jours de festivals, 870 festivaliers ont été pris en charge par les secouristes de la Croix Rouge Française. 200 d'entre eux ont fait l'objet d'une prise en charge médicale par les équipes du SAMU, dont 18 évacués vers le centre hospitalier d’Arras pour des blessures légères ou des malaises.

Bilan des services de police :

Seules 3 interpellations ont été effectuées lors du festival, notamment pour infraction à la législation sur les stupéfiants.

Bilan des contrôles sanitaires :

Dès le vendredi matin, des enquêteurs de la Direction Départementale de la Protection des Populations ont participé à la commission de sécurité. L'ensemble des stands a été visité.

Le samedi après- midi, deux équipes de 2 enquêteurs ont contrôlé environ une trentaine de stands. Peu d'anomalies a été constaté. Aucun manquement aux règles de température de conservation des aliments, aucun dépassement observé des dates limite de consommation (DLC).

Dimanche soir, suite à plusieurs signalements de personnes incommodées après avoir consommé de la nourriture sur place, deux enquêteurs ont réalisé sur certains stands, une dizaine de prélèvements notamment de steaks hachés et de sauce. Ces derniers ont été envoyés pour analyse au laboratoire compétent.

Rappel du dispositif de sécurité et de secours mis en place

Le dispositif de sécurité

Les services de la police nationale ont été mobilisés pour assurer la sécurité de cet événement avec un dispositif exceptionnel de 184 fonctionnaires de police présents sur l’évènement chaque jour.

Une société privée de sécurité a assuré la sécurité dans l’enceinte de la citadelle pour le compte de l’organisateur. 286 agents de sécurité ont été mobilisés chaque jour. La ville d’Arras a mobilisé également sa police municipale.

30 militaires ont été déployés pour la surveillance générale dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Une brigade équestre de la police nationale était présente.

Des moyens aériens ont été déployés par la police nationale, avec un retour d’images en direct au COD.

Les équipes cynophiles du service de déminage ont également été déployées.

Le dispositif de secours

La Croix Rouge française a déployé un dispositif de secours avec 64 secouristes par jour.

Parallèlement à ce dispositif, 45 personnels du SAMU Service d'aide médicale urgente 62 se sont relayés sur le festival et sur le camping.

Une vingtaine d’agents du SDIS Service départemental d'incendie et de secours 62 ont également été déployés sur le site tout au long du festival.